Les médaillés olympiques mis à l’honneur à Gesves

Ce mardi 17 août, la pluie était certes au rendez-vous mais elle n’a pas réussi à décourager le public et les responsables politiques de venir ovationner Pieter Devos, Jérôme Guéry et Grégory Wathelet, nos trois médaillés olympiques de Tokyo accompagnés de leur coach Peter Weinberg, auxquels s’étaient jointes Larissa Pauluis et Lara de Liedekerke qui ont représenté notre pays en dressage et en eventing. Le soleil qui manquait dans le ciel était clairement dans es esprits et le sourire était de rigueur !

Eugène Mathy, président de la Ligue Équestre Wallonie Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet, ministre-président de la Communauté française de Belgique, Valérie Glatigny, ministre de la Jeunesse et du Sport au sein du de ce même gouvernement, Willy Borsus, ministre wallon de l'Économie, du Commerce extérieur et de l'Agriculture, Jean-Luc Crucke, ministre wallon des infrastructure sportives, et, par message interposé, Ingmar Devos, président de la FEI, ont tous mis en exergue l’exploit réalisé par les cavaliers belges et les perspectives ainsi ouvertes pour le sport équestre dans notre pays.

Le lieu était particulièrement bien choisi de l’avis des trois héros du jour qui s’accordaient sur l’importance des jeunes chevaux pour le haut niveau. « C’est le futur de notre sport ! », s’exclamait Grégory Wathelet tandis que Jérôme Guéry rappelait « C’est à Gesves que j’ai participé à mes premiers championnats ». Tous les deux ont d’ailleurs engagé plusieurs jeunes chevaux que, faute de temps, ils ont confié à des cavaliers de confiance. Quant à Pieter Devos, après avoir précisé qu’il possède de nombreux jeunes chevaux dans ses écuries, il précisait : « Chaque année, j’essaie de venir passer une journée à Gesves pour découvrir les jeunes chevaux qui y sont engagés. »

Le championnat de Belgique des jeunes chevaux est décidément l’événement incontournable non seulement pour découvrir les stars équines de demain, mais aussi pour croiser du -très- beau monde !

C. Aerts

Français